Sites partenairesLe siteLe blogLe forumSites partenaires

Les débuts au théâtre (2006-2013)

Léo chante 'Petite Marie' pour le spectacle de Noël 2009 Léo est né près de Saint-Étienne le 3 août 2000. Il y passe ses premières années avant d'emménager à Roanne. En 2004 il découvre le film musical "Le magicien d'Oz". Envouté par la voix de Judy Garland, il se passionne dès lors pour la comédie et le chant. C'est donc avec un vif intérêt qu'il rejoindra deux ans plus tard la troupe de théâtre "Amicalement Vôtre" de l'Amicale Laïque de Roanne. Il y fera ses débuts sur scène en participant à de longs spectacles entrecoupés de chansons.

Par la suite, malgré ses nombreux succès à la radio ou en télévision, Léo n'abandonnera jamais la troupe. Chaque année il participe à la revue annuelle du mois d'avril, au spectacle de Noël, à la fête de la musique, ou encore à de nombreux concerts.

Léo remporte l'École des stars (2009)

Le Manège à l'École des Stars En 2008, Léo découvre à la télévision l'émission "L'École des Stars". Au cours de ce télé-crochet des enfants de 8 à 12 ans s'affrontent dans un concours de chant. À la fin, un jury composé de professionnels de la chanson désigne un vainqueur. Une idée germe alors dans la tête de notre jeune artiste : il souhaite tenter sa chance.

En septembre 2009 il se rend à Montélimar pour un casting. Les candidats sont nombreux mais Léo s'est bien préparé et parvient à séduire le jury. Une première performance qui lui permet d'accéder au prime-time sur Direct-8…

Lors de sa première apparition à la télévision, Léo chante le titre qui est à l'origine de toutes ses passions : "Somewhere over the rainbow". Ses mains tremblent sur le micro, mais ce léger stress ne perturbe en rien la qualité de sa prestation. Le jury est impressionné par son timbre de voix et son sourire.
Léo enchaîne avec "Le manège" de Stanislas, un titre qui avait valu la victoire au jeune Valentin lors de la précédente édition de l'école des stars. La barre est haute, mais Léo est à nouveau irréprochable, il remporte le quart de final.

En demi-finale notre jeune candidat reprend d'abord le titre "Mon amie la rose" de Françoise Hardy. Malheureusement, il oublie les paroles du dernier couplet. Très vite le jury le rassure, cette petite erreur ne suffira pas à compromettre ses chances.
Léo se rattrape avec "Perhaps, perhaps, perhaps" de Doris Day. À nouveau il frise la perfection et enfonce le clou avec une chorégraphie envoutante. Cette fois encore le jury est séduit : le voila qualifié pour la finale.

Heart of glass à l'École des Stars Lors de la dernière émission, Léo doit affronter des adversaires plus aguerris. Il fait alors appel à toutes ses ressources pour offrir aux téléspectateurs une magnifique interprétation du "Temps qui court". Le public est en larme. Le jury également.
Enfin, pour sa dernière chanson, Léo change complètement de style : il reprend "Heart of glass" de Blondie. Un titre très rythmé et indiscutablement pop : sa spécialité. En trois émissions Léo a montré toute l'étendue de ses qualités vocales sur des titres extrêmement variés. Il n'en fallait pas plus pour définitivement convaincre le jury. Bien qu'il soit l'un des plus jeunes candidats, Léo remporte la victoire.

Le télé-crochet se termine sur une chanson de Tina Arena. En sa compagnie, les finalistes reprennent le titre "Aller plus haut". Il est 2H du matin, l'enregistrement de l'émission a débuté à 9H. La fin d'une longue journée, le début d'une carrière…

Le Grand show des enfants (2010-2011)

Le grand show n°1

Léo Rispal au grand show des enfants n°1 Cette victoire à l'École des stars ne passe pas inaperçue, elle ouvre de nombreuses portes à Léo. Un an plus tard il fera son retour à la télévision dans l'émission "Le grand show des enfants".

TF1 fait beaucoup de publicité pour ce prime-time. Diffusée le 30 octobre 2010, l'émission a été longuement préparée mais reste un défi pour ces jeunes artistes : ils chantent en direct et n'ont pas de prompteur. Le spectacle regroupe 24 enfants et adolescents. Au cours de la soirée ils reprennent de nombreux titres ayant marqué les dernières décennies. À la fin de l'émission le public votera pour le titre de son choix.

Bien que les enfants soient nombreux, Léo est très présent sur scène. Il ouvre le show en compagnie de Juliette sur le titre "Chanson pour une drôle de vie" de Véronique Sanson. Très vite on constate que Léo a beaucoup gagné en assurance et en technique vocale depuis l'École des stars, un an plus tôt.
Quelques instants plus tard, il réapparait en compagnie de Marina pour chanter "Quelques mots d'amour" de Michel Berger : la première chanson en compétition.
Vient ensuite le medley "Tubes d'aujourd'hui" où Léo dévoile une magnifique reprise de "Telephone" (de Lady Gaga), l'un de ses titres fétiches. Il réapparait également pour le titre de Grégoire "Toi + Moi" où il chante parmi les chœurs.
Léo débute la seconde moitié de l'émission sur "Le temps qui court". Cette nouvelle interprétation, très différente de celle de l'École des stars, n'en est pas moins convaincante.
Peu après il reprend "La Java de Broadway", puis fait une dernière apparition en compagnie de Jérémy et Damien sur "Quand on arrive en ville" de Starmania.

Le grand show n°2

Léo Rispal au grand show des enfants n°2 Le premier grand show ayant remporté un succès raisonnable, TF1 renouvelle l'aventure 6 mois plus tard. Bien sûr, Léo est de la partie.

On l'entend tout d'abord en introduction de l'émission sur le titre "Place des grands hommes". Il réapparait peu de temps après pour la première chanson en compétition : "Comme d'habitude". Il est ensuite présent dans les différents medleys avec "Est-ce que tu viens pour les vacances", "Week-end à Rome" (medley voyage), Reality (medley cinéma). Il chante également "Mes emmerdes" (chanson n°7), "Sous le soleil" (medley St Troppez), "La déclaration d'amour" en duo avec Juliette (chanson n°9), Soulman, ou encore "True colors".
Enfin, pour clôturer l'émission, Liane Foly diffuse un titre qui fait un carton à la radio : "Le même que moi", le nouveau single de Léo en duo avec Gary Fico…

"Le même que moi", featuring avec Gary Fico (2011)

La rencontre

Single - Le même que moi En décembre 2009, Gary Fico, un chanteur encore inconnu du grand public, est en train de composer. À côté de lui la télé est sur "silence". Intrigué par l'attitude d'un jeune chanteur de 9 ans, il monte le son. Léo est en train de chanter "Le temps qui court" à l'école des stars. C'est le déclic, Gary Fico est bluffé par la prestation de Léo. D'autres vidéos du télé-crochet trouvées sur internet achèvent de le convaincre : il a trouvé le featuring qu'il cherchait. Rapidement il contacte son directeur artistique qui le met en relation avec Léo. Le courant passe entre les deux chanteurs. Gary Fico compose un duo intitulé "Le même que moi". Parmi les différents titres qu'il soumettra aux radios, c'est ce single qui retiendra l'attention.

Les enregistrements

Dès fin 2010, les événements s'enchaînent. Le 20 décembre une première vidéo en studio est mise en ligne. Début janvier Léo monte à Paris pour enregistrer une version acoustique. Le 26 février Léo et Gary enregistrent le clip officiel : un plan séquence qui nécessite une organisation irréprochable et un sans faute de la part des acteurs. Près d'une douzaine de prises seront nécessaires.
Le single est rapidement diffusé sur les grandes chaînes de radio (notamment NRJ). il y remporte un vif succès, en France d'abord, en Belgique et dans d'autres pays francophones ensuite. De son côté, le clip atteindra à terme plus de 5 millions de vues sur youtube et sera diffusé sur de nombreuses chaînes musicales. C'est un carton.

Le même que moi (clip)

Les interviews

Léo et Gary sont alors très demandés sur les antennes radio. Peu après leurs premiers succès ils sont invités chez Cauet pour une émission un peu mouvementée. À peine quelques jours plus tard on les retrouve dans le 6/9 sur NRJ pour répondre aux questions de Nikos. Léo se montre à l'aise lors de ces interviews, et impeccable lors des lives qui y succèdent. Il résiste avec brio aux questions piège de Cauet, et épate le public en reprenant acapela la chanson "Telephone" de Lady Gaga.
Pendant les périodes scolaires Gary assure seul la promo du single. Néanmoins on retrouvera nos deux chanteurs ensembles un mois plus tard sur Radio Scoop (à Lyon) pour une interview suivie d'un concert.

Léo et Gary sur NRJ avec Cauet

À la télévision Léo et Gary feront deux apparitions, d'abord sur la web-tv "Étoile Casting", puis dans Kids20 sur Télétoon. Au cours de ces deux interviews ils racontent leurs parcours, leur rencontre, leurs projets, puis chantent leur single "Le même que moi" en version acoustique.

Début juin Léo et Gary sont de passage en Belgique. Très demandés, ils enchaînent les interviews auprès des chaînes de radio. Au cours d'une journée marathon ils se rendront sur les plateaux d'NRJ Belgique, Fun Radio, Sud Radio ou encore Radio Contact. Chaque fois ils chantent leur single en live.

Plus tard, en février 2012, on retrouve Gary et Léo sur Goom Radio pour une longue émission. Pendant près d'une heure ils feront le point sur leur actualité musicale et interprèteront leurs titres favoris. En plus du duo avec Gary Fico sur "Le même que moi", Léo chantera quelques notes de "Je l'aime à mourir" ou de "Telephone". En revanche il ne pourra révéler les titres de l'EP qu'il vient d'enregistrer.

Les concerts

Léo et Gary au Scoop Music Tour Du fait de leur succès, Gary et Léo ont également de nombreuses occasions de se produire sur scène. Ainsi ils participent en avril au concert Scoop Live à Lyon. Deux mois plus tard ils enchaînent sur rien de moins que les M6 Music Live ! Léo ne se laisse pas intimider par le public venu nombreux. Sur scène son sourire habituel ne le quitte pas.

Pendant l'été Léo et Gary profitent du mois de juillet pour participer aux grands concerts organisés par Radio Scoop. Proches de Roanne (à Feurs et au Lac des sapins), ces concerts rassemblent plusieurs milliers de spectateurs. Léo et Gary y rencontrent un grand succès.

En juillet 2012 Gary se rend au concert FDJ à Bordeaux. Le hasard voudra que Léo soit en vacances à proximité cette semaine là. À la dernière minute Gary bouleverse le programme et remplace l'un de ses titres solo par le titre "Le même que moi". L'occasion pour nos deux artistes de se retrouver une nouvelle fois ensembles sur une grande scène.

Les reprises (2012)

Un an après sa sortie, le titre "Le même que moi" se fait plus discret sur les ondes. D'autres projets sont en préparation, mais Léo apparait peu dans les médias. Il profite de ce répit pour enregistrer plusieurs covers, chez lui, dans sa chambre ou dans son salon, avec peu de moyens. Très vite ces titres comptabilisent plusieurs dizaines de milliers de vues chacun, c'est notamment le cas de "Someone like you", "Set fire to the rain" (Adèle) ou "Skinny Love" (Birdy). Plus tard, lors d'un concert avec sa troupe de théâtre, Léo fera forte impression avec le titre "My heart will go on" de Céline Dion. Cette reprise connaîtra un succès similaire sur internet.

Léo rejoint le groupe "Pop's cool" (2012-2013)

L'émission télévisée

Léo à Pop's cool En 2012 le groupe Lagardère lance en grande pompe une émission télévisée nommée "Pop's cool". Dans ce programme 7 enfants ayant déjà une expérience de la scène ou de la télévision vont se retrouver pour former un groupe. Au cours de 12 épisodes ils vont franchir différentes étapes pour se préparer à leur premier concert, encadrés par 4 coachs (Sofia Essaïdi, Essaï Altounian, David Gategno et Valérie Michelin). L'émission sera diffusée sur CanalJ à partir du mois d'octobre, puis sur Gulli début 2013.

Lors de cette émission Léo rejoint d'autres adolescents qu'il avait déjà rencontrés sur les plateaux télévisés. Ainsi il retrouve Madeleine (L'école des stars, Le grand show des enfants) et Anis (L'école des stars). Leurs nouveaux camarades ne sont pas non plus des inconnus, puisqu'il s'agît de Yanis (Forever king of pop), Gwendal (La France a un incroyablement talent), Alice Epstein (auteur compositeur à 14 ans !) et enfin Alysée.
Avec ses camarades Léo participe à divers ateliers composés de cours de chant, de cours de danse, d'un atelier d'écriture, de cours de théâtre, ou encore d'une séance photo.

L'enregistrement du CD et du clip

CD des Pop's cool La première partie de l'aventure se termine par l'enregistrement du CD et du clip. En studio Léo fait forte impression auprès de ses coachs, il réussi notamment à enregistrer l'un de ses titres en une seule prise. Valérie Michelin n'en revient pas : "en fait Léo tu peux tout chanter, tu chantes tout très bien". Essaï renchérit : "c'est ça le problème en fait, c'est qu'il faut qu'on fasse des choix maintenant, c'est le contraire, il faut qu'on trouve les endroits où on ne va pas te mettre".

L'enregistrement du clip se passe tout aussi bien, les Pop's cool découvrent avec les plaisir les décors très colorés destinés au tournage de "Bouge de là", version pop du célèbre titre d'MC Solaar. Le tournage réserve tout de même quelques surprises avec notamment la présence de Natasha St-Pier, ou l'apparition discrète du père de Léo.

Le concert à La Cigale

Les derniers épisodes sont dédiés à la préparation d'un grand concert dans une salle parisienne mythique : La Cigale. Les pop's cool s'entraînent dur mais disposent de peu de temps pour se préparer.
Un premier concert a lieu lors de la "Kid's expo", quelques jours avant le grand événement. Le public vient en nombre et le succès est immédiat. Il leur faudra malgré tout quelques répétitions supplémentaires pour achever leur préparation.

Léo Rispal à La Cigale

À La Cigale le public arrive très tôt. Plusieurs heures avant le début du concert la file d'attente est déjà conséquente.
Le concert débute par un une projection des meilleurs moments de l'émission. Puis, après une courte attente, les rideaux s'ouvrent sur les Pop's cool. Il y a beaucoup d'ambiance dans le public. Le concert débute sur "That's the way", un titre sur lequel Léo est largement mis en valeur. Les Pop's cool enchaînent les chansons de leur répertoire. Quelques surprises viennent enrichir le concert : plusieurs stars ont fait le déplacement, et les Pop's cool chantent à tour de rôle avec Tal, Natasha St-Pier ou Sofia Essaïdi.

Léo quand à lui est accompagné de Gary Fico pour un nouveau duo sur leur single : "Le même que moi". Léo enchaîne en solo, non pas sur un titre des Pop's cool, mais sur son nouveau single : une reprise de "J'veux du soleil". Il n'hésite pas à faire participer le public et trouve du répondant. Il termine sur une grande ovation, les spectateurs scandent son nom à tue tête. Il devra d'ailleurs s'y reprendre à deux fois pour parvenir à faire la transition avec la chanson suivante.
On le retrouve un peu plus tard pour le tube "Est-ce que tu viens pour les vacances", avant de conclure avec tous ses camarades sur le titre du collectif "Paris Africa" : "Des ricochets".

Affiche Tad l'Explorateur

Tad l'Explorateur

L'aventure des Pop's cool n'est pourtant pas terminée. En mars 2013 le groupe est rappelé à Paris pour enregistrer la BO du film d'animation "Tad l'Explorateur". Un clip est mis en ligne quelques semaines plus tard, mélangeant des images du film et des vidéos tournées en studio lors de l'enregistrement. Toutefois, la chanson est chantée en chœurs et la voix de Léo reste discrète.

Avec les Pop's cool Léo participera également à un concert à Nantes, le 22 avril à l'occasion de la journée de la Terre.

Léo poursuit sa carrière solo : le nouvel EP 4 titres (2012)

EP Léo Rispal Au cours de l'année 2012, Léo se concentre également sur sa carrière solo. Fin janvier il se rend à Paris pour enregistrer 4 titres destinés à un premier EP. Léo accomplit cette tâche en un court week-end, mais le mixage nécessitera plus de temps.

Son premier single sortira à la fin du mois de juillet. Le titre choisit est une reprise de la chanson "J'veux du soleil" sur laquelle le groupe "Au p'tit bonheur" avait fait un carton dans les années 90. D'abord diffusé sur youtube et transmis aux médias par communiqué de presse, le single sera rapidement disponible sur les plateformes de téléchargement légal. Malheureusement, les programmations radio évoluent peu pendant les vacances d'été et ce titre n'aura pas sa chance sur les grandes chaînes musicales. Malgré tout il sera diffusé par quelques webradios et plusieurs stations locales.

Au mois de décembre c'est l'EP 4 titres qui fait son apparition. À l'occasion des fêtes de fin d'année, une nouvelle reprise, "Last Christmas", est mise en avant dans les communiqués de presse. Les deux autres titres qui composent l'EP sont des titres orignaux, composés spécifiquement pour Léo : ils se nomment "Andy Warhol" et "1, 2, 3". Le premier fait l'apologie du pop art et de l'un de ses principaux initiateurs, Andy Warhol. Le second, "1, 2, 3" traite de l'imaginaire et de la fin de l'enfance. Deux titres indiscutablement pop, tels que Léo les affectionne.

Noël sous les étoiles (2012)

Peu de temps après la sortie de son EP, on retrouve Léo en Prime-Time sur France 3. Il chante pour l'émission "Noël sous les étoiles" en compagnie de quelques uns des plus grands artistes francophones. Il fait son apparition dès l'ouverture du concert avec son nouveau titre "Last Christmas". À ses côtés le spectacle est assuré par la troupe "1789 Les amants de la Bastille". Léo répond ensuite aux questions de Daniela Lumbroso puis termine sur un chant de Noël de son choix : "Le noël des enfants du monde".

Léo Rispal dans 'Noël sous les étoiles'

Chabada (2013)

Logo Chabada

Léo retrouve Daniela Lumbroso quelques semaines plus tard. Il est en effet invité pour l'émission "Chabada". Enregistré en février, cet épisode sera diffusé le 26 mai à l'occasion de la fête des mères. Léo y chante son single "Andy Warhol" ainsi qu'une reprise du titre "Une chanson douce" d'Henri Salvador.

Rising Star (2014)

Léo Rispal lève le mur de Rising Star

À partir du 25 septembre 2014, Léo participe au télé-crochet "Rising-Star". Pour Léo c'est la première véritable occasion de se faire connaître du grand public. En effet même s'il a déjà participé à différentes émissions de télévision, il s'agissait de passages très courts, ou sur des chaînes secondaires. Le public ne l'a véritablement connu que par son featuring avec Gary Fico, qui met peu sa voix en valeur. Dans Rising Star Léo est seul sur scène, face au public à une heure de grande écoute.

Dès l'annonce de l'émission sur M6 Léo est largement mis en avant : on entend sa voix dans la bande annonce et un extrait de son pré-casting est diffusé lors de l'avant-première le 12 septembre, il y chante le titre "Hurt" de Christina Aguilera.

Léo Rispal à 90% de votes dans Rising Star

L'épreuve de sélection

Lors de son passage devant le mur Léo chante en français, il interprète "Comme toi" de Jean-Jacques Goldman. Il doit obtenir 70% des votes du public pour faire lever le mur. Il réussi l'épreuve de sélection avec l'un des plus gros scores de l'émission : 90% des votes et l'unanimité des experts musicaux.

Les duels

La seconde épreuve de Rising Star débute le 23 octobre. Deux jours avant l'émission a lieu un tirage au sors pour désigner les chanteurs qui s'affronteront lors du prime. Malchanceux, Léo se retrouve face à Larry Lynch, son adversaire le plus redoutable puisqu'il a obtenu le meilleur score des sélections et qu'il bénéfice de beaucoup de soutiens sur les réseaux sociaux. Qualifié par les fans de finale avant l'heure, ce duel sera très attendu et suscitera beaucoup d'attention sur le web.

Léo Rispal et Larry Lynch chantent Wasting My Young Years La veille de l'émission, une reprise de "Wasting My Young Years" par Léo et Larry est diffusée sur Facebook. En fait on entend surtout la voix de Léo dans cet extrait. Le titre fait un véritable buzz, en quelques heures la vidéo dépasse les 150 000 vues, ce qui était à cet instant (de loin) le record absolu de l'émission.

Le 23 octobre, c'est Larry Lynch qui chante le premier. Il reprend "The Sound of Silence" et obtient 83% de votes positifs malgré quelques fausses notes imputables au stress.
Après une coupure pub, Léo enchaîne avec "Hurt". La jauge monte rapidement mais plafonne à 78%. Ce n'est pas suffisant, Léo échoue, victime du soutiens dont bénéficie son adversaire. L'aventure s'arrête un peu tôt, pour autant Léo sors par la grande porte : il a réalisé l'un des plus gros scores des sélections et a perdu dans un match serré face au plus sérieux prétendant à la victoire.

Retour aux sources (2015-2017)

Logo Amicalement Vôtre Après Rising-Star Léo n'apparait plus à la télévision, et se fait discret sur les réseaux sociaux. Il n'arrête pas de chanter pour autant, il est toujours présent au sein de sa troupe de théâtre, même si en 2016 il ne participe pas à la revue annuelle, donnant la priorité à ses études.

Sa présence est plus marquée dès la rentrée suivante. En effet en août et en septembre il publiera deux covers sur FaceBook, sur "Another Love" de Tom Odell, puis "Un homme heureux" de William Sheller. L'occasion pour ses fans de découvrir sa voix d'adulte. Léo Rispal chante Love is alive de Lea Michele

Il signe son retour en 2017 au sein de la troupe Amicalement Vôtre Ados, où il reprend les titres "Un homme heureux", "Listen" (Beyoncé), "Ce rêve bleu" (en duo avec HéloÏse), et on l'entendra également sur "L'envie" (de Johnny Hallyday) et "En scène" (d'Annie Cordy) pour le pré-final et le final de la pièce.

En août et en septembre Léo publie deux nouveaux covers sous forme de clips tournés dans les environs de Roanne. On peut ainsi entendre sa voix sur "Love is alive" de Lea Michele et "L'amour en solitaire" de Juliette Armanet.

Les concerts caritatifs (2009-2014)

Léo Rispal chante 'Someone like you' à Nevers pour l'UNICEF Tout au long de son parcours, Léo ne manquera jamais une occasion de mettre sa notoriété au profit d'œuvres caritatives :

Attention : ce site n'est pas un site officiel, il n'est tenu ni par Léo, ni par sa famille, ni par sa maison de disque.
Léo ne communique sur internet que par l'intermédiaire de sa page facebook ou sa chaîne YouTube.